Bienvenue !

              Le saint monastère de la Dormition de la Mère de Dieu, fondé en 1978, et érigé canoniquement en 1982, se place sous l’omophore de la Métropole Grec-Orthodoxe de France, dépendante du Patriarcat Œcuménique de Constantinople. Sis dans le département des Hautes-Alpes, sur un plateau désertique entouré de montagnes, notre monastère, érigé en cénobion, compte une dizaine de moines, animés par le même désir de vivre l’Évangile selon la Tradition spirituelle orthodoxe.

Nos journées sont rythmées par la prière, personnelle et commune, la lecture méditative et le travail. Toutes ces activités allient la vie communautaire à une vie de solitude concrète, indispensable pour vivre le grand mystère de notre rencontre avec le Christ. Comme le disait saint Dorothée de Gaza : « La moitié de la vie du moine consiste à garder la cellule et l’autre moitié à rencontrer ses frères. » La communauté se réunit plusieurs fois par jour pour célébrer les offices monastiques ainsi que la Divine Liturgie, quatre fois par semaine.

La vie monastique faisant partie intégrante de l’Église, et en étant même le cœur, notre communauté s’efforce d’offrir un rayonnement modeste mais réel, par l’accueil d’hôtes qui partagent, le temps d’un séjour, notre vie quotidienne et qui peuvent profiter du silence, de la prière et de la Tradition vécue de l’Église. En quittant le monde, le moine pénètre au cœur du monde et y témoigne de la Résurrection. Il attend, vigilant, le retour de son Seigneur. Apôtre, martyr et prophète, le moine tend vers le Royaume, déjà présent parmi nous mais qui s’accomplira pleinement dans la vie éternelle.

La Bonne Nouvelle que le Christ est venu apporter aux hommes n’est-elle pas cette certitude inébranlable que la mort est vaincue ? Vaincue par la Vie jaillissante du tombeau du Ressuscité à l’aube du troisième jour.

« Et l’Esprit et l’épouse disent : Viens. Et que celui qui entend dise : Viens. Et que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement. »  (Apocalypse 22:17)

+ L’higoumène du saint monastère

« Est moine celui
qui n’a de regards que pour Dieu seul,
de désirs que pour Dieu seul,
d’application qu’à Dieu seul
et qui, en paix avec Dieu,
devient cause de paix pour les autres. »

Saint Théodore Studite

Calendrier Liturgique

 Monastère :

Le Carême de la Nativité de notre Seigneur commence le vendredi 15 novembre. Vous pouvez trouver des indications sur ce Carême ici. __________________

Dimanche 15 décembre – 11e Luc

Vêpres samedi à 17h30

Matines à 8h – Divine Liturgie à 10h

 

Chapelle St-Cassien – Métochion du monastère :

 – Manosque, 9 rue d’Aubette –

Samedi 21 décembre

Nativité de notre Seigneur (anticipé)

 Divine Liturgie à 10h30

Nous sommes heureux d’accueillir régulièrement nos frères et sœurs non-orthodoxes. Cependant nous ne pouvons donner la communion eucharistique qu’aux fidèles de l’Église orthodoxe qui s’y sont préparés, car, selon la doctrine de Pères de l’Église, qui est celle de l’Église orthodoxe, la communion eucharistique marque non seulement l’union individuelle au Christ, mais aussi l’appartenance à la communauté locale où on communie ; communier dans l’Église orthodoxe serait donc devenir orthodoxe, si on ne l’est pas encore.

C’est pourquoi nous devons respecter cette discipline qui est fondée sur la nature des choses et sur l’histoire de notre Église. Mais, encore une fois, nous accueillons chacun avec grande joie et, à la fin de la Divine Liturgie, nous partageons le pain béni en signe d’amitié fraternelle.