Qu’est-ce que l’Église orthodoxe ?

«Orthodoxe», ce qui est authentique

Commençons par dire que l’Église orthodoxe est peu connue, ou mal connue en occident. Une question revient souvent : «Vous êtes orthodoxes… Mais êtes-vous chrétiens ?» On appelle «orthodoxe» ce que l’on considère authentique. La vraie foi chrétienne est la foi authentique, donc orthodoxe. Les chrétiens orthodoxes croient avoir reçu et transmettre à leur tour la foi chrétienne telle qu’elle fut universellement exprimée «confessée» au premier millénaire du christianisme. Elle ne saurait se limiter à l’expression orientale du christianisme dont la part occidentale serait représentée par l’Église latine. Non, l’Église orthodoxe affirme être l’Église du Christ en plénitude, dont certains groupes de chrétiens, parfois nombreux, se sont séparés ; et en cela, elle est l’Église «catholique» (cath-olon en grec : selon le tout, universelle).

La Foi orthodoxe

La foi authentique est exprimée dans les textes ou «confession de foi» (le Credo), dans le culte liturgique, dans la conviction intime du croyant, et, particulièrement, dans la vie et le comportement du chrétien, «l’éthos orthodoxe» ; tout ceci constituant ce que l’on appelle la Tradition. Celle-ci n’est pas fixation dans un passé révolu (traditionalisme), mais lien vivant, ontologique, avec les Pères de l’Église, les saints apôtres et le Christ Lui-même. D’où l’attachement des orthodoxes à cette notion essentielle de Tradition.

Être cohérent avec ce que Dieu a révélé de lui-même

Tout chrétien peut prétendre à l’orthodoxie ou authenticité de sa foi. La question est de savoir si ce que nous croyons de Dieu est conforme à ce qu’Il a révélé de lui-même, dans la Tradition et dans les Écritures saintes. Entre chrétiens, la discussion porte sur cela, à la recherche sincère de l’unité de foi, d’un vrai accord sur ce que le Christ a voulu et sur ce qu’Il veut pour son monde. Honnêtement, le chrétien cherche à penser, à parler et à vivre de la façon par laquelle il sera le plus proche de son Maître, le Christ.

Juste glorification et humilité

C’est pour cela que le mot «orthodoxie» a le sens intéressant de «juste glorification» : est-ce que j’apporte à Dieu une louange (par mes idées, mes paroles et mes actes) qui est la louange qui lui convient ? Ma vie, ma prière, notre commune célébration, sont-elles une «juste glorification» du Seigneur ?

L’Église orthodoxe, les Églises orthodoxes

On appelle «Église orthodoxe» la communion de foi et d’amour des Églises orthodoxes locales qui tendent à transmettre le même patrimoine hérité des Apôtres et des Pères de l’Église ; ceci tout en préservant leurs particularités propres. Ainsi, l’ecclésiologie orthodoxe n’a pas la forme pyramidale de l’Église latine, mais collégiale et conciliaire ; ce modèle étant celui de l’Église des premiers siècles.